Pendant ce temps-là...

Pendant ce temps-là...

Aux États-Unis, le nombre d'adultes qui ne lisent pas de littérature a augmenté de plus de dix-sept millions entre 1992 et 2002, révèle une vaste étude rendue publique cet été par la National Endowment for the Arts. Seuls 47 % des Américains ont lu de la poésie, du théâtre ou de la fiction en 2002, soit 7 % de moins qu'il y a dix ans. Et ils ne sont que 57 % à avoir lu un livre, quel qu'il soit, contre 61 % en 1992. Au total, ce sont près de quatre-vingt-dix millions d'Américains qui n'ont pas ouvert de livre en 2002.

Ce déclin est particulièrement prononcé chez les jeunes adultes : seuls 43 % des dix-huit / vingt-quatre ans ont lu de la littérature en 2002, contre 53 % en 1992. L'étude confirme aussi quelques intuitions communes : les femmes lisent plus que les hommes même si, elles aussi, lisent de moins en moins ; la lecture va généralement de pair avec d'autres activités, culturelles, sportives ou bénévoles ; plus on est riche et éduqué, plus on lit ; enfin, le théâtre n' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes