Patrick Bouvet et l'information-spectacle

Patrick Bouvet et l'information-spectacle

Dans Chaos Boy, Patrick Bouvet dissèque notre époque, ou plutôt la vision qu'en donnent les médias, ces metteurs en scène du grand théâtre du monde. Jouant d'une écriture du fragment, fondée sur l'isolement et la juxtaposition, le collage et la déconstruction, il parvient à restituer le chaos informationnel, le matraquage médiatique qui nous prend pour cible. Dans la lignée des ouvrages précédents, In situ, Shot et Direct éd. de l'Olivier, Chaos Boy illustre le pouvoir fascinant de l'image, dernier avatar de la méduse mythique.

Dans Direct, où il s'attachait au spectacle des attentats du 11 septembre et des millions d'« yeux rivés sur l'Amérique », Bouvet constatait : « Nous en sommes tous/ là/ des otages/ sous un ciel/ d'images. » Dans Chaos Boy, le monde, saisi dans des flashes d'information, explose dans son absurdité : l'« écriture-zapping » nous fait ainsi passer sans transition du défilé de mode à la guérilla urbaine, de la publicité à la névrose de l'insécurité, des pa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes