Paters et aveux

Paters et aveux

Deux figures de père racontées par leurs filles : Daniel Toscan du Plantier, absent mais flamboyant, et Jérôme Cahuzac, l'idole déboulonnée.

Si vous avez aimé « Toscan », vous adorerez « Toscane », Ariane, fille de Daniel Toscan du Plantier, qui a écrit un ouvrage délicieux de charme, d'humour et d'amour. Pourtant, ce n'était pas un papa poule cet allumeur de foyers créatifs qui s'occupait plus d'engendrer des films, parmi les plus grands (1), que d'élever ses enfants. Il préférait les metteurs en scène et les actrices, qu'il adorait faire... grandir. À commencer par Marie-Christine Barrault, mère d'Ariane, femme « d'une grande beauté à la vie amoureuse romanesque ». Mais rien de moins plaintif que ce livre « bouleversifiant », comme il aimait à dire, plein d'admiration sans doute, mais mordant délicatement ce père qui l'était si peu au point de n'avoir quasi jamais regardé un film avec sa rejetone : « Imaginez la fille de Christophe Colomb confessant que son père ne lui a jamais montré la moindre carte maritime... »

On s'amuse à découvrir cet homme, échappé du quaternaire, tant les gosses lui éta ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine