Passions cubaines

Passions cubaines

Au-delà de toute la mythologie qui entoure la passion dévorante de Hemingway pour la mer caraïbe, Cuba occupe dans son oeuvre et dans sa vie une place primordiale. Il vécut sur l'île plus de vingt ans et y écrivit quelques-uns de ses plus beaux livres.

Héros fatigué de la Première Guerre mondiale, Hemingway, qui a fui l'Amérique de la prohibition et de l'hypocrisie puritaine, n'a nullement l'intention de retourner à Toronto et encore moins à Chicago. Correspondant à l'étranger de divers journaux canadiens et américains, il n'est plus le petit pigiste du Toronto Star Weekly , et a progressivement acquis une « éducation européenne ». Paris est certes son port d'attache, mais il vient de voyager en Suisse, en Espagne, en Italie, en Allemagne, au Proche-Orient. Ses goûts se sont affirmés et son oeuvre a déjà pris un certain envol. Il a publié cinq livres, dont l'un est devenu dès sa sortie, un « best-seller » aux Etats-Unis : Le Soleil se lève aussi . Succès fondé comme il se doit sur une méprise. La critique en fait un livre cynique et immoral, une peinture sans espoir de la fameuse « génération perdue », la chronique scandaleuse d'une société déchue. Le 19 novembre 1926, moins d'un mois après la pub ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes