Passages de témoins

Passages de témoins

Trois jours de salon du livre, c'était trop peu pour la ville de Caen, qui transforme sa neuvième édition en un dynamique festival. Du 4 au 9 mai, Passages de témoins proposera plus d'une cinquantaine de rendez-vous culturels, dans des espaces spécialement réaménagés. Fil rouge de cette première édition : « Nos idéaux, notre jeunesse », question qu'éclaireront en public cinquante auteurs. Arnaud Cathrine mettra en voix son Journal intime de Benjamin Lorca le 6 mai à 18 h 30 ; la récente disparition de J. D. Salinger donne l'occasion de revenir sur son Attrape-coeurs. De la littérature, des écrivains, des lectures, donc. Mais pas seulement. La programmation convoque aussi musique, théâtre et danse. L'Iran sera mis à l'honneur les 7 et 8 mai. Seront projetés Les Chats persans et À propos d'Elly, deux récents longs métrages qui dépeignent la jeunesse iranienne contemporaine. Le festival se clora par le passage d'un témoin attendu : Afshin Ghaffarian. Soutenu par le Centre national de l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine