Pascal herméneute ?

Pascal herméneute ?

Pierre Magnard, professeur émérite de l'université de Paris-IV Sorbonne, a débuté sa carrière par une thèse d'État sur Pascal, avant de se consacrer à l'étude de la Renaissance, non sans faire par après de fréquents retours à Port-Royal.

Les éditions de La Table Ronde rééditent aujourd'hui son Pascal, la clé du chiffre initialement paru en 1991. Sans tenir pour révolue l'approche historico-critique des Pensées, Pierre Magnard constate dans cet ouvrage que l'organisation conjoncturale des fragments ne permet pas de déterminer un projet définitif de leur auteur, et propose un autre mode de lecture. En effet, Pascal, nourri de la lecture assidue de la Bible, lui emprunte tout d'abord une rhétorique privilégiant la parataxe, la juxtaposition des fragments organisés selon des effets de symétrie ou de chiasme, autour d'un centre constitué par Raison des effets, de même que le péricope biblique s'organise autour d'un centre, où gît la ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes