Pas si réfractaires

Pas si réfractaires

L'archéologie met à jour une civilisation gauloise d'essence vraiment démocratique.

Auteur d'une éclairante biographie de Vercingétorix (Gallimard), l'historien Jean-Louis Brunaux, directeur de recherche au CNRS, poursuit, dans ce petit volume rédigé sous forme de questions-réponses, son entreprise d'éradication des poncifs sur la civilisation gauloise. Il exploite pour cela les données fournies grâce aux progrès fulgurants de l'archéologie, qui, depuis trente ans, offrent la possibilité de considérer sous un jour nouveau une entité dont le refus de l'écriture par les druides avait rendu l'accès difficile.

Non, la Gaule n'était pas composée de hordes hirsutes, mais de peuples souvent régis par une civilisation raffinée qui avait peu à envier à celle de leur glorieux ennemi. On apprendra (entre autres) que nombre de cités gauloises étaient ouvertes, depuis trois siècles avant la guerre des Gaules, au commerce et à une vie démocratique tels qu'ils régissaient alors l'espace méditerranéen. Ces visions et pratiques ont été introduites par les druides qui n'étai ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Éric Vuillard

Éric Vuillard
« La Guerre des pauvres est une guerre qui n'est pas terminée. »