Pas si Net

Pas si Net

Jarett Kobek vit à quelques encâblures de la Silicon Valley tout en étant l'auteur de Je hais internet. Traduit en janvier chez Pauvert, ce roman très informé dénonce les excès des géants des nouvelles technologies qui ont tourné le dos aux idées libertaires des pionniers du Net.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine