Éloge du voyage

«Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage», disait Joachim Du Bellay. Bien avant que l'accolement des substantifs «écrivain» et «voyageur» tende à catégoriser des auteurs pratiquant une multiplicité de genres, les écrivains ont entretenu avec le voyage une relation complexe. Quelles que soient ses conséquences dans l'oeuvre, il est pour tous un moment d'ouverture du regard et de mise à l'épreuve du réel. Le voyage déplace l'esprit tout autant que le corps, et cette double mise en jeu permet à l'écrivain d'atteindre, au-delà de l'étrangeté qu'il traverse, une autre dimension de lui-même.

Dossier coordonné par Aliette Armel avec Joseph Macé-Scaron
Contributions de Marina Salles, Alexis Liebaert, François Laut, Christine Jordis, Frank Lestringant, Anne-Élisabeth Halpern, Thierry Gillyboeuf, Jean-Luc Steinmetz, Martine Reid, Sarga Moussa, Jean-Luc Coatalem…

Version Numérique
ML521N
Le Magazine Littéraire mensuel n° 521 daté juillet-août 2012, Flipbook en ligne
4,90 EUR
Version Papier
ML521
Le Magazine Littéraire mensuel n° 521 daté juillet-août 2012, édition papier
6,20 EUR - Hors frais de port

Sommaire

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.