L'esprit des bêtes : quand les animaux font la littérature

Ils ont beau rugir, hennir, feuler, couiner, glapir, aboyer ou miauler - à l'exception des oiseaux parleurs, les animaux sont comme les morts, les nourrissons ou les aphasiques : il ne leur manque que la parole, mais elle leur manque complètement. Or, depuis toujours, cette parole, justement, c'est la littérature qui la leur "prête", ou la leur "rend".

Sommaire

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes