Les grandes querelles entre philosophes

"Une philosophie qui n'attriste personne et ne contrarie personne n'est pas une philosophie", écrivait Gilles Deleuze dans Nietzsche et la philosphie. Dès lors, plus grand est le philosophe, plus nombreux sont ses opposants, chez les philosophes eux-mêmes. Les pages qui suivent illustrent bien ce paradoxe : de l'Antiquité à nos jours, les penseurs les plus brillants n'ont cessé de s'affronter de leur vivant, parfois très brutalement.

Sommaire

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard