New York et ses écrivains

Capitale culturelle, emblème du "meltig pot", creuset artistique, New York est la ville-monde par excellence. D'édith Warton à Paul Morand ou Don DeLillo, elle n'a cessé de fasciner les écrivains, qui commencent à s'approprier le 11 Septembre. Haut lieu de luxe pour Truman Capote, symbole des guerres sociales pour Tom Wolfe, cauchemar urbain pour Brest Easton Ellis, "la ville qui ne dort jamais" montre des visages changeants dont la profusion décourage toute tentative d'exhastivité. Minh Tran Huy

Sommaire

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.