La littérature russe : de Pouchkine à Soljenitsyne

"Pour comprendre une chose aussi vaste et terrible que la Russie, écrit Kireïevski, l'un des premiers slavophiles, il faut la considérer de loin." Nous avons suivi ce sage conseil. Vouloir dresser en un seul dossier du Magazine littérature un tableau de la littérature russe, de Pouchkine à nos jours, aurait été un pari intenable. C'est la Russie vue de l'Europe, et principalement de la France, qu'il s'agit ici d'observer.

Sommaire

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard