Artaud l'Insurgé

Il fut celui par qui le scandale arrive, le poète du rejet, l'écrivain de l'excès et de l'outrance. "Toute l'écriture est de la cochonerie", assénait Antonin Artaud, ou encore : "C'est pour les analphabètes que j'écris.' En lui se conjuguaient les élans de la révolte et les débordements de la folie.

Sommaire

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé