Écrire la guerre

Impossible d'imaginer la guerre de Trois sans Ulysse, Waterloo sans Fabrice, 14-18 sans Bardamu, la drôle de guerre sans le Mathieu du Sursis, ou la guerre froide sans James Bond et George Smiley. Depuis toujours la littérature et la guerre ont partie liée. À travers épopées, romans, poèmes, pièces de théâtre, les écrivains n'ont cessé de peindre les ruses et les fureurs de la guerre, dénonçant ses atrocités comme son absurdité, ou exaltant au contraire ses vertus rédemptrices.

Sommaire

Les livres du mois

Sondage IPSOS