Chateaubriand le génie du romantisme

Dans l'histoire de la littérature française, Chateaubriand occupe une place particulière, un peu place du pauvre. Moins célèbre que Victor Hugo, moins enseigné que Lamartine ou Musset, moins énigmatique que Vigny, il incarne une image du père, du vagabond, du politique, plus que celle du poète, ou du romancier. Pourtant ! René est le vrai manifeste du romantisme, Atala ou Les Natchez des exemples du roman sentimental ou d'aventures, Le Génie du christianisme un modèle de roman métaphysique, L'essai sur les Révolutions un formidable exercice d'analyse politique. Et tout à l'avenant.

Version Numérique
ML366N
Le Magazine Littéraire mensuel n° 366 daté juin 1998, Chateaubriand, le génie du romantisme, contenu html en ligne
2,90 EUR

Sommaire

Les livres du mois

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé