Les écrivains cinéastes

"Le but de la fiction, écrivait Joseph Conrad, est de donner à voir." Et Stevenson, a noté Marcel Schwob, "coule son récit autour de l'image qu'il a créée". Dès ses origines, le roman moderne cherchait quelque chose que le cinéma allait accomplir. Déjà, les fameuses descriptions balzaciennes, en liant des personnage et des actes à un décor qui agit comme révélateur, préfiguraient d'une certaine manière la mise en scène de cinéma. Beaucoup plus tard, dans un article resté fameux. Alexandre Astruc revendiquerait pour celle-ci le statut d'une véritable écriture.

Sommaire