Paroles d'hommes

Paroles d'hommes

La collection « La Mémoire des Sources » créée en 1997 au Seuil par Henri Gougaud se construit à la mesure de cet orpailleur de contes et de légendes qui, parfois, n'existent qu'une fois, le temps de la parole du conteur. En son temps, Alexandre Dumas père, un autre voyageur, avait eu conscience de cette beauté de l'oralité et il lui arrivait d'acheter aux diseurs des rues certaines de leurs histoires qu'ils avaient inventées au gré du public. En témoigne « Les mille et un fantômes » 1849, Dumas y transformant l'oralité en littérature.

Gougaud est plus objectif. Celui qui parle aux gens et les écoute lorsqu'il voyage aux terroirs a entrepris à sa manière « de faire entrer en littérature la tradition orale ». Et ce qu'il propose à la connaissance du lecteur à travers « La Mémoire des Sour-ces », c'est la constitution, livre après livre, d'une encyclopédie des spiritualités populaires faite de la crainte des cieux, de l'appréhension de la nature et de la vie, des arts et de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé