Parole donnée

Parole donnée

Autr e sélectionné des Goncourt, cet universitaire fait un effort louable pour installer un contrepoint daté, l'époque de la guerre d'Algérie, et démontrer l'effet de l'histoire immédiate sur un Julien de treize ans et demi. Ce n'était peut-être pas utile. De plus, on peut ne pas se passionner pour les branlettes dans les dortoirs de garçons et leurs problèmes d'acné, sans e final, tous les cruciverbistes le savent. Mais ce moindre mal est le seul défaut du livre, qui commence vraiment à l'entrée de Nadine, sourde-muette mais experte en baiser profond. Là, cela devient très joliment sensuel, poétique, neuf par l'invention d'un langage, Julien étant résolu à faire à Nadine le don de la parole. On trouve même quelques moments d'humour : la leçon d'éducation sexuelle, complètement ratée, par le père, ou l'enterrement, en présence d'autres sourds-muets, de Nadine, écrasée par un camion qu'elle n'avait pas entendu venir. Et pourtant, « comme elle était belle à force d' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes