Parenthèse sur la virgule

Parenthèse sur la virgule

L'emploi de la virgule peut poser quelques problèmes délicats, hormis les cas bien connus d'énumération, d'incises, d'opposition (avant « mais »), d'apposition - qui n'en soulèvent guère.

1 Avant « et »

En principe, le dernier terme d'une énumération joint à l'avant-dernier par « et » n'est pas précédé de virgule. Mais il arrive qu'un effet de chute (hyperbate) soit recherché : « Affamé, j'ai mangé des racines, des baies, et ma mère. » Il peut s'agir d'une fausse énumération. « J'ai mangé des racines, des baies, et je suis tombé malade. » On peut énoncer une règle : Lorsque « et » joint des mots de fonctions identiques, deux sujets, deux attributs, deux compléments, on ne met pas de virgule ; lorsqu'il joint deux mots de fonctions différentes, on en met une.

Néanmoins, il arrive que les deux membres soit brefs et parallèles, rendant la virgule inutile, alors même que les deux mots conjoints ne sont pas de même nature : « La pluie détrempe les chemins et noie les cultures. » Si l'on en mettait une, la phrase se teinterait d'une nuance supplémentaire : « La pluie détrempe les chemins, et noie les cultures » s'entend comme : « La pluie d ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF