Par l'inventeur du melting-pot

Par l'inventeur du melting-pot

Il aura fallu cent vingt ans pour que l'ouvrage Children of the Ghetto, qui, en son temps, fut un best-seller, soit intégralement traduit en français... Ressurgissent de ces pages toute une série de personnages hauts en couleur, pittoresques dans cette truculente et émouvante comédie humaine qu'est Enfants du Ghetto. Toutes les figures de ce que l'on peut appeler le folklore juif, le schadh'en (le marieur), le schlemihl (le pauvre type), le badh'an (le bouffon), jouent leur rôle dans cette tragi-comédie. Israël Zangwill donne libre cours à son goût du réalisme et de la couleur locale, et il est sans pareil pour camper la foule bigarrée d'un marché, saisir au vol les dialogues en yiddish mâtiné d'un anglais phonétique approximatif, croquer des personnages en quelques coups caricaturaux de plume, maniant tour à tour la farce, l'insolence et la cocasserie. Zangwill nous invite, écrit André Spire, à découvrir « un peuple dont l'optimisme incu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon