Panier de crabes

Panier de crabes

Sous des alllures de polar sur fond politicard, les aventures burlesques du dénommé Fulmard prennent racine dans la tragédie.

Lorsque Jean Echenoz se glisse en loucedé dans les arrière-cuisines de la politique, on flaire d'emblée le coup fourré. Inventeur de machines à fictions de haute précision, explorateur de genres, capteur ironique de l'air du temps depuis quatre décennies, il vient cette fois, au prétexte de conter la Vie de Gérard Fulmard, touiller la vase d'un marigot où clapotent de drôles de crocos.

Jean Echenoz ne passe ni pour un tragique ni pour un écrivain engagé (même si cette dernière affirmation n'engage que nous). Ce qui l'intéresse dans l'arène politique, outre les jeux de pouvoir y afférant, c'est l'opportunité qu'elle offre de pimenter sa prose de vocables incolores, en puisant dans les poncifs, syntagmes et acronymes qui font le miel de la Fédération populaire indépendante comme celui des formations concurrentes. On passera donc de meetings foireux en réunions assez extraordinaires, avec détour par un bureau politique d'une éblouissante sournoiserie, tous lieux où gre ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes