Oxymore et remords

Oxymore et remords

Si l'on en croit le mathématicien Cournot, le hasard serait la rencontre de deux déterminismes. Et c'est bien ainsi qu'il faut relever la présence simultanée de Claude Lévi-Strauss et de Roger Caillois dans Le Magazine Littéraire. À la fin des années 1950, l'entrée de ces deux hommes dans le paysage intellectuel français produisit une forte déflagration. Enfin, il était permis de respirer plus librement. Loin du marxisme et de l'existentialisme, Lévi-Strauss et Caillois étaient deux esprits qui déployaient une extrême indépendance intellectuelle. Avec des styles infalsifiables, tous deux ont inspiré durablement notre réflexion sur les différences entre les cultures. Bien sûr, ils ferraillèrent l'un contre l'autre puisqu'il n'y a pas de lucidité sans séparation il y a quinze ans, Michel Panoff les présenta dans un essai brillant comme des « frères ennemis » mais ils partagèrent le même souci : tordre le cou au littérateur qui sommeillait en eux. Ils firent des efforts méritoires pour ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes