... OU PERDUE ?

... OU PERDUE ?

Je viens de recevoir le dernier numéro du Nouveau Magazine que vous n'osez même plus qualifier de « littéraire », quand on voit les caractères minuscules de votre couverture, et vous avez raison ! Il faut attendre 50 pages pour trouver un contenu littéraire. Je n'ai pas envie d'un mensuel politique, peu importe la tendance, mais d'une revue qui parle des livres, des écrivains. Yves Pontenier

Fervent lecteur du Magazine littéraire depuis fort longtemps, je le trouve de moins en moins littéraire sur le dernier numéro : il n'y a que 35 pages sur la littérature, soit 35 %, cela est bien peu ! J'en souhaiterais bien plus. Je vous propose d'y remédier en nous parlant de livres et d'écrivains, et non point de politique, d'économie ou de banals phénomènes de société tels que l'affaire Benalla. Michel Jourdan

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes