Orgasmogenèse

Orgasmogenèse

Le philosophe de Karlsruhe s'essaie au roman et en profite pour se pencher sous forme épistolaire sur les mystères du sexe féminin.

amateur de digressions et virtuose de la métaphore, Peter Sloterdijk écrit comme un pianiste de jazz joue. Lire le philosophe allemand offre le spectacle d'une pensée en plein jam : libre et dense, travaillant un thème jusqu'à l'épuisement. Sa grande oeuvre en trois tomes, Sphères, en est l'illustration : deux mille pages foisonnantes faites d'embardées (de nombreuses « Digressions » entre deux chapitres) et creusant une idée proche d'une ritournelle obsédante (l'homme serait l'animal qui produit des bulles matérielles et symboliques pour se protéger du chaos de l'existence).

Également cycliste amateur, Peter Sloterdijk aime changer de braquet. Le voilà qui revient non avec un essai mais un roman, pour l'essentiel épistolaire, dans lequel cinq universitaires échangent autour de la sexualité féminine. La question serait fondamentale : retracer une histoire de « l'orgasmogenèse », depuis l'Homo sapiens jusqu'à la femme moderne, permettrait de résoudr ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Aurélie Charon © S.Remael/Ed. L’Iconoclaste

Aurélie Charon
Autrice de C'était pas mieux avant, ce sera mieux après (L'Iconoclaste)

Nos livres

NUAGE ORBITAL, Taiyô Fujii, traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain, éd. Atelier Akatombo

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine