Ordinary people

Ordinary people

On l'avoue, on a douté : deux couples à Londres, les enfants, la perte du désir, la quarantaine et ses désillusions... nos petits arrangements avec le réel ne recèlent en principe que de fades surprises. Mais Diana Evans est une enchanteresse, et sa prose lumineuse s'insinuepartout : dans les rues, le tréfonds des consciences, au coeur du mal. On se ment, on se cherche et on se hante, en ce grand roman apocalyptique qui, par endroits, rappelle le Lunar Park de Bret Easton Ellis. Des rêves se dissolvent, des amitiés se brisent, et la ville part en flammes, les antiques statues s'écroulent. « Elle ne savait pas où elle était partie, ni comment se retrouver », dit l'auteur de l'une de ses héroïnes. Et l'on se perd à sa suite, sidéré par les violences convulsives de l'amour et ses grandeurs absurdes.

 

À lire : Ordinary peopleDiana Evans, traduit de l'anglais par Karine Guerre, éd. Globe, 384 p., 22 E.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF