Opéra cosmique

Opéra cosmique

Enfin la biographie tant attendue de celui qui a sorti la littérature d'épouvante de son carcan judéo-chrétien pour la projeter dans l'espace et le temps.

Les pionniers ne se présentent pas toujours sous les atours de la nouveauté ou déguisés en révolutionnaires. Voyez l'Américain Howard Phillips Lovecraft, raide gentleman issu d'une bonne famille désargentée de Providence, Côte est, État de Rhode Island. Voyez cet homme qui révérait le XVIIIe siècle, ne pouvait recevoir une lettre sans y répondre, cultivait (au départ) un conservatisme farouche et un racisme répugnant, et ne pouvait s'éloigner durablement de sa chère vieille ville où vivaient ses chères vieilles tantes. Et c'est cet amoureux des chats et des vieilles pierres qui a révolutionné la littérature d'épouvante - et marqué la littérature tout court, en donnant à la science ce qui, avant lui, revenait à la religion.

Perdu dans le désert

Howard Phillips Lovecraft (1890-1937) est sans conteste le grand innovateur de la littérature d'horreur moderne. Grâce à lui, nous sommes passés d'un fantastique essentiellement déployé dans un cadre chrétien - avec monstres sa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard