ONE MAN SHOW

ONE MAN SHOW

Nicolas Fargues est un malin. Avec One Man Show son troisième roman, il s'empare d'une tendance à laquelle il sacrifie afin de mieux la dénoncer : le nombrilisme. En nous contant par le menu les petites misères existentielles d'un écrivain en mal de reconnaissance, ce roman aussi intelligent que drôle fait mine de s'inscrire dans la droite ligne de ces autofictions minuscules dont on nous abreuve. Christophe Hostier anti-héros bien de son temps a une trentaine d'années et un seul rêve : être consacré par la télévision lors d'un passage réussi chez Beigbeder ou Guillaume Durand. Lorsqu'un producteur lui confie la charge d'une nouvelle émission... Satire jubilatoire, le roman épingle les ridicules du petit monde cathodique, reflet d'une époque hautement narcissique. Toutes les vedettes du PAF sont ici réunies avec un seul signe distinctif : celui de paraître « plus petites et plus fatiguées qu'à l'écran ». One Man show est le roman de l'autodérision p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes