Oh Roubaud !

Oh Roubaud !

L'OuLiPo fête les 80 ans de l'un de ses membres les plus fameux

PRÉSENTATION

En bon mathématicien qu'il est aussi, le poète et écrivain Jacques Roubaud a dû faire et refaire ses additions. Pas de doute, le compte est rond, le compte est bon, voici quatre-vingts ans qu'il oeuvre ici-bas. Nulle retraite au programme du vert octogénaire, qui publie tout juste un livre venant encore étoffer une bibliographie aux imposantes mensurations. Un livre bien dans sa manière, rigoureuse et douce, impeccablement délirante. Un livre de piéton extralucide. L'Ode à la ligne 29 des autobus parisiens est composée en alexandrins rimés, restituant les micro-aventures et escales, mais aussi les pensées flottantes ou ruminantes d'un passager de bus, sur cette ligne filant du nord vers le sud-est de Paris, de la gare Saint-Lazare à la mystérieuse porte de Montempoivre. Beaucoup de choses vues à travers les vitres ou sur les fauteuils voisins, mais aussi beaucoup de choses dans le crâne du versificateur embarqué. C'est un texte fait de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon