Les raisons d'un colloque : où allons-nous ?

Les raisons d'un colloque : où allons-nous ?

Un manifeste pour penser à nouveaux frais le rapport entre discours philosophique et langue française tout en ouvrant le dialogue avec le reste du monde et les autres disciplines.

Dans sa grande tradition, la philosophie s'est toujours pensée comme la possibilité inhérente à l'être humain de s'affranchir de son discours national pour accéder à l'universalité de la raison. En même temps, elle n'aura jamais cessé de s'inspirer de langues singulières. C'est ainsi que nous parlons de « philosophie allemande », « anglo-saxonne », « grecque », etc., et, bien sûr, aussi « française ». Toute la philosophie témoigne dans son histoire de cette tension, au point qu'elle n'a jamais su se fixer dans l'une ou l'autre de ces deux tendances. Notre objectif sera donc de penser le rapport entre la langue française et la pensée philosophique en avançant les questions suivantes : comment l'universalité de la pensée philosophique se voit-elle interrogée voire réorientée par la singularité du français ? Quel avenir se tient encore en réserve au coeur de cette rencontre exceptionnelle entre ces deux langues, la philosophique et la française ? Comment cette confrontation si prolifiq ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé