Nous ne sommes pas seuls au monde

Nous ne sommes pas seuls au monde

Le temps du divorce touche à sa fin, et il nous faut désormais penser les termes d'un (re)mariage. Pendant des siècles, l'homme occidental fut le célibataire le plus endurci de la création. Il s'est coupé du vivant qui l'entourait. Entre lui et l'animal, il a postulé un gouffre aussi profond que celui qui le sépare de Dieu : une distinction de nature et non de degrés. Nos modes de production, de consommation, d'alimentation, de vie : tout ou presque découle de ce postulat originel. Voici l'immuable ordre des êtres et des choses auquel s'attaque l'irruption de la cause animale dans l'espace public.

Ses premiers activistes paraissaient loufoques aux yeux d'une large majorité d'entre nous. Ils passaient au mieux pour de gentils hurluberlus, au pis pour des fous dangereux. Il s'agissait, disait-on, d'une mode passagère. En réalité, une immense révolution philosophique, éthique, politique dont on est encore loin de percevoir toutes les implications était en gestation.

Rés ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes