Nous aurons aussi de beaux jours

Nous aurons aussi de beaux jours

Emprisonnée entre 2017 et 2019 pour avoir réalisé une peinture des destructions de l'armée turque à Nusaybin et avoir relayé le témoignage d'un enfant, Zehra Dogan, journaliste et plasticienne kurde, n'a jamais cessé de créer. Nous aurons aussi de beaux jours, recueil de lettres adressées à une amie turque installée en France, plonge dans la survie de son art et de sa pensée. Grâce à ces missives Zehra Dogan trouve un peu de réconfort extérieur, apprend que Banksy lui a témoigné son soutien sur un mur de New York. Elle dessine au dos de sa correspondance. Elle utilise aussi des draps et des doublures d'oreiller, des journaux, du carton... fabrique des « pinceaux si précieux » avec des mèches de cheveux. Elle jette sur ces supports café, jus de chou, peau de grenade, déjections et sang menstruel. Elle projette de faire des histoires de ses compagnes de geôle, membres de ce « peuple maudit », des nouvelles, illustrées de leurs portraits. Elle débat de morale et de politique : ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes