Jean-Paul Kauffmann, le reporter des limbes

Jean-Paul Kauffmann, le reporter des limbes

Il fait le portrait d'un nouveau lieu improbable : le champ de bataille d'Eylau, perdu dans l'enclave russe de Kaliningrad.

Écrivant Outre-terre, l'auteur de La Chambre noire de Longwood renoue avec Napoléon ; celui de Remonter la Marne, avec le reportage littéraire, son métier d'origine ; et celui du Bordeaux retrouvé proclame urbi et orbi qu'il est « un homme qui exulte d'être vivant » et n'aime pas cette image d'« ex-otage » qu'il lit dans le regard des autres. Être un revenant lui-même explique peut-être qu'il se plaise tant dans la compagnie des « fantômes de l'Histoire ».

Dans Outre-terre, alors qu'il se trouve à Gaillac, haut-lieu viticole du Tarn, sur les traces du général d'Hautpoul, l'un des héros malchanceux de la bataille d'Eylau, et donc de son nouveau livre, Jean-Paul Kauffmann est accosté par un couple de brocanteurs qui, croyant le connaître, lui lancent : « Vous travaillez à l'inspection des Monuments historiques, n'est-ce pas ? » L'idée amuse l'écrivain, lequel avoue : « Les monuments, les mémoriaux et autres reliques, c'est ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes