Negro spiritual

Negro spiritual

Dans ce texte publié en 1963, James Baldwin fonde ses réflexions sur sa situation personnelle, de son enfance dans Harlem à ses premiers contacts et engagements dans le mouvement des civil rights. C'est toute la force de cet écrivain noir américain : entrelacer un lyrisme introspectif avec une analyse sociale, anthropologique et politique. En cherchant sur soi les stigmates de l'oppression pour mieux les panser, La Prochaine Fois, le feu, malgré son titre menaçant, ne désire rien d'autre que la guérison.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé