Naipaul, l'Inde fantôme

Naipaul, l'Inde fantôme

Je n'ai pas à proprement parler de passé qui me soit accessible, de passé que je puisse pénétrer et contempler ; et je souffre de ce manque. Je connais mon père et ma mère, mais je ne peux aller au-delà. Mon ascendance est brouillée. » Excellent début de récit que l'on pourrait donner en exemple dans un cours de creative writing. Tout y est : le rythme, le saut immédiat dans le vif du sujet, et la déclaration de « maladie de l'âme ». Le reste un court récit de cent pages est à l'avenant : naturel, libre et efficace. À 77 ans, le prix Nobel de littérature 2001, V. S. Naipaul, qui, comme on le sait, né et élevé à Trinidad avant de s'établir en Angleterre, n'a jamais vécu en Inde, terre de ses ancêtres, s'interroge sur cette absence d'images et de souvenirs qui pourtant l'a fondé. De cette Inde disparue, il n'a jamais recueilli par ses grands-mères déjà établies à Trinidad que des bribes, atténuées, déformées, mythifiées. C'est en lisant passionnément les autobiographies de Gandhi bell ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF