Naipaul, l'Inde fantôme

Naipaul, l'Inde fantôme

Je n'ai pas à proprement parler de passé qui me soit accessible, de passé que je puisse pénétrer et contempler ; et je souffre de ce manque. Je connais mon père et ma mère, mais je ne peux aller au-delà. Mon ascendance est brouillée. » Excellent début de récit que l'on pourrait donner en exemple dans un cours de creative writing. Tout y est : le rythme, le saut immédiat dans le vif du sujet, et la déclaration de « maladie de l'âme ». Le reste un court récit de cent pages est à l'avenant : naturel, libre et efficace. À 77 ans, le prix Nobel de littérature 2001, V. S. Naipaul, qui, comme on le sait, né et élevé à Trinidad avant de s'établir en Angleterre, n'a jamais vécu en Inde, terre de s ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Sarah Schulman

Sarah Schulman
Écrivaine, militante LGBT et activiste de longue date à Act Up New York