Négatif à développer

Négatif à développer

Faut-il toujours, pour approcher de la vérité, énoncer un jugement affirmatif ? L'exigence de la pensée se mesure à cette difficulté... Après la donation dans Étant donné en 1997 et la saturation avec De surcroît en 2001, Jean-Luc Marion poursuit l'élargissement de son théâtre de la phénoménalité en introduisant dans sa réflexion le concept de certitude négative. Tel est le paradoxe : reconnaître avec Descartes les « limites de l'esprit » constitue, négativement, une certitude comparable à la connaissance positive de tout objet. La Critique de la raison pure 1781 de Kant n'est-elle pas tout entière consacrée à la reconnaissance des limites de la raison ? Ainsi, affirme Jean-Luc Marion, « nous préférons les négations pourvu qu'elles aussi donnent des certitudes ». C'est qu'il n'est pas facile de distinguer les phénomènes, entre objets et événements : l'événement collectif et historique ou individuel, l'idole et l'icône, ma chair et le visage d'autrui, échappent à l'objectivation. S'o ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF