Musique des archétypes

Musique des archétypes

Le compositeur Pascal Dusapin dit ce qu'il a pris et laissé dans Macbeth pour composer son opéra.

Vous venez de mettre Macbeth en opéra. Qu'est-ce qui vous a conduit vers Shakespeare ?

Pascal Dusapin. - Shakespeare est pour moi une idée très ancienne. J'ai toujours pensé qu'il faudrait m'y confronter un jour, parce que c'est sublime. Entre 1985 et 1988, j'avais écrit avec Olivier Cadiot un opéra intitulé Roméo et Juliette, mais il était moins inspiré du personnage qui apparaît sous son surnom, Bill, que d'une réflexion plus générale sur le langage de l'amour et de la politique. Le déclic qui m'a ramené vers Shakespeare s'est produit du fait d'un opéra inspiré de Kleist, Penthésilée, créé en 2015. Quel rapport avec Macbeth ? C'est une question de structure. Penthésilée ne peut aimer que si elle est vaincue à la course. Lorsqu'elle découvre qu'Achille lui a fait croire qu'elle avait gagné, qu'il l'a conduite à trahir sa propre loi, elle l'attaque à la gorge comme un chien, puis se suicide. Eh bien l'his ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes