Mortelle randonnée

Mortelle randonnée

Est-ce le reflet d'une aspiration moderne ? De loin en loin, de nombreux personnages fictionnels larguent les amarres, abandonnent leurs vies pour se laisser dériver. Le narrateur du Grand Loin aspire lui aussi à prendre la tangente. Outre son chat, il choisit pour compagne d'évasion sa fille psychotique et obèse. Apparemment indifférente quant au choix des destinations, celle-ci va infléchir leur trajectoire pour lui donner une direction qui lui sied mieux. Une direction folle qui confère au livre des atours de polar : dans le sillage du couple, les cadavres s'accumulent. Mais, dans les limbes où flotte le narrateur depuis son départ, ces choses-là n'ont pas grande importance. À travers celui-ci, Pascal Garnier nous révèle encore une fois l'impasse de nos existences : parce qu'elles reposent sur un socle de vide, il peut sembler légitime de les fuir. Mais l'abîme attend les évadés.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF