Montaigne, état des lieux

Montaigne, état des lieux

Même si la muséographie y est minimale, le domaine de l'auteur des Essais est imprégné de sa présence, en particulier la tour où il écrivait, vide mais intacte depuis le XVIe siècle.

Le tourisme littéraire n'en est encore qu'à ses balbutiements. Inutile de cliquer des siècles à l'avance pour explorer le château de Montaigne, et surtout la tour où il écrivit ses Essais, entre autres. Car, dans ce repaire dédié à l'otium, la dolce vita gréco-latine, Montaigne pratiquait aussi la lecture, la rêverie et le dormir, sans oublier le commerce des amis et des femmes. À la limite du Périgord et du Bordelais, au milieu d'un parc aux belles frondaisons, le château occupe un pan d'une cour carrée entourée d'une enceinte. Il est bâti sur les fondations d'une ferme fortifiée du XIVe siècle, fief des seigneurs de Montaigne, dont un riche négociant, Ramon Eyquem, grand-père du futur essayiste, racheta en 1477 la seigneurie, les terres, et surtout un nom qui pesait bel et bien ses quartiers de noblesse.

Passage étroit, escalier tortueux, bergerac gouleyant

Le bâtiment principal n'a que peu à voir avec celui où Montaigne fut initié aux hu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé