Mitraillage photo

Mitraillage photo

À travers un personnage de photographe, l'écrivain entrelace nationalisme corse et guerre de Yougoslavie.

À son image se lit comme le feuilletage de photos en série : derrière presque chaque personnage se cache un photographe et une image de guerre. Rista M., né en Serbie en 1885, traversera quatre conflits. Il tient le registre en images des supplices, qui sont partout les mêmes. Antonia, colonne vertébrale du texte, couvre le quotidien sanglant des nationalistes corses, mais aussi la guerre en Yougoslavie. Dans ce pays sur le point de ne plus exister, Dragan D. fait son service militaire. Lui aussi cherche à saisir dans son objectif la désagrégation en marche. Il y a également les photos de victimes prises par leurs bourreaux. De la photographie, cet art non verbal qui essaie de fixer le monde dans son gouffre, Jérôme Ferrari fait un moteur narratif et un sujet de réflexion : comment échapper au désastre tout en le mettant en lumière ?

Le roman se découpe en sauts temporels de la première guerre des Balkans à la deuxième en se promenant sur les ruines des deux guerres ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes