Miss Monde

Miss Monde

Miss Monde, c'est Claire, la mère de l'auteur. Et lorsqu'elle feuillette son album photo en compagnie de son fils écrivain, cela donne un livre nostalgique et empreint de mystère. Née dans une famille d'immigrés italiens, évidemment indésirables dans la douce France des années 1930, Claire passa son enfance à Montfermeil. Le père était maçon. Dans la maison qu'on peut apercevoir à l'arrière-plan de certaines photographies, l'argent venait souvent à manquer ; pour tout repas, il fallait se contenter de pain trempé dans de l'eau sucrée. L'hiver, on transportait le linge sur une brouette jusqu'au lavoir, puis on cassait la glace pour rincer la lessive. Quand le père abandonna le foyer conjugal, Claire dut se dépêcher de grandir. Elle arrêta l'école pour s'occuper de ses frères et de sa soeur, faire des ménages, du repassage, de la couture et compléter ainsi les revenus de la famille.

Comme si les humiliations liées à la misère ne suffisaient pas, l'Italie entra en guerre aux côt ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine