Miroir du temps

Miroir du temps

Déjà éditeur de plusieurs anthologies d'André Suarès (Sur la musique, Contre le totalitarisme), Stéphane Barsacq a rassemblé dans Miroir du temps une cinquantaine de textes dont beaucoup n'avaient jamais été recueillis : articles de La Table ronde ou de La NRF, préfaces, lettres, etc. Classés par thèmes, ils donnent un aperçu de la curiosité universelle de l'écrivain, capable d'écrire sur Dostoïevski comme sur Wagner, Montaigne, Péguy ou Isadora Duncan. Le livre fait dès lors office d'introduction à la pensée et au style d'un auteur aujourd'hui négligé, mais qui fut une sommité de son époque, aussi admirée que Valéry, Claudel et Gide, ses collègues à La NRF. On est frappé à chaque page par sa hauteur de vue, par son style altier, mais aussi par la dureté de ses jugements. À propos de l' Histoire des origines du christianisme de Renan, par exemple, déplorant que ce dernier n'ait pas su donner sa grandeur au personnage de Paul, ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon