Martin Suter, aux petits oignons

Martin Suter, aux petits oignons

Existe-t-il une « recette » Martin Suter ? Le titre de son dernier ouvrage, Le Cuisinier, appelait naturellement cette question, soulevée par l'extraordinaire succès rencontré par cet ex-publicitaire vivant entre Zurich, Ibiza et le Guatemala, sans souci des frontières, à l'image de ses livres qui, dès Small World couronné en France par le prix du premier roman étranger 1998, n'ont plus quitté les listes des meilleures ventes dans son pays natal, la Suisse, comme partout dans le monde. Ses romans, que l'on dévore avec un plaisir compulsif, explorent plusieurs milieux - avec un intérêt marqué pour la grande bourgeoisie helvétique, propice aux intrigues d'autant plus vénéneuses que feutrées - et des domaines variés : Alzheimer et sombres histoires de dynastie familiale dans Small World, investigation journalistique et scandale lié à la maladie de Creutzfeldt-Jakob dans Un ami parfait, imposture amoureuse et éthique au sein du petit monde éditorial et littéraire dans Lila, Lila, chauss ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon