Martha Nussbaum (É.-U., 1947)

Martha Nussbaum (É.-U., 1947)

Aux États-Unis, les médias la voient comme une « rock star de la philosophie ». Professeur de droit et d'éthique à l'université de Chicago, Martha Nussbaum est, il est vrai, une femme très séduisante, appartenant à l'aristocratie historique de son pays (née Craven, elle descend d'une famille venue en Amérique sur le Mayflower), mais aussi célèbre pour ses prises de position. Elle n'a eu ainsi de cesse de s'élever contre l'homophobie, le statut illégal de la prostitution et, bien que convertie au judaïsme à l'occasion d'un premier mariage, contre toute interdiction du port de la burqa. Ce n'est pas qu'elle soit une « radicale ». Opposée au féminisme « de combat » de Judith Butler, elle exècre la French theory et le communautarisme. Elle est simplement ce qu'on nomme aux États-Unis une liberal, de gauche mais attachée à la liberté de l'individu. Sur le plan éthique, sa réflexion, nourrie par Aristote, est marquée par l'importance qu'elle accorde aux émotions ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé