Man Crazy

Man Crazy

Enfin, Joyce Carol Oates annonce la couleur avec le titre Crazy ! Est-il des personnages de ses nombreux romans qui n'aient cultivé une forme de déséquilibre au sein du « Way of Life » de l'Amérique ? De son Amérique du nord-est, Etat de New York, aux âmes aussi rudes que son climat et qui s'épuisent à chercher leur raison d'exister, les causes du mal profond qui les en empêche, enfouies dans leurs coeurs désespérés de battre à un rythme dont ils ne savent pas maîtriser la cadence.

« Man Crazy » ? « Craziness » serait plus exact. Comment nommer autrement les pulsions qui gouvernent la confession de cette Ingrid Boone que Oates transcrit à la manière qu'elle employait à ses débuts dans des suites de nouvelles telles que « Corps » ou « Haute enfance », procédant par chapitres dont chacun forme un tout, une sorte de narration haletante construite autour d'un fait, d'un incident.

Certes, Oates professe à Princeton, donc on ne peut mieux placée pour analyser les comport ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes