Malraux, avec ou sans lui

Malraux, avec ou sans lui

L'histoire littéraire est riche d'écrivains qui se seront acharnés à se faire un prénom. Plus rares sont ceux qui s'évertuent à conserver leur nom, surtout quand ce n'est pas le leur. Ainsi Clara Malraux 1897-1982, née Goldschmidt, issue d'une famille juive allemande aisée et assimilée qui fit le choix de Paris en 1881. Avec André Malraux, ils s'étaient rencontrés au banquet organisé en 1921 par la revue littéraire et artistique Action, à laquelle ils collaboraient tous deux. Une nuit au Lutetia avant une échappée en Italie et, dès leur retour, les voilà mariés devant le maire du xvie arrondissement contre la volonté des Goldschmidt qui ne voient dans ce très jeune homme il est encore mineur qu'un coureur de dot. Ils ont du flair car Malraux ne tarde pas à ruiner le jeune couple en investissant dans des mines d'or mexicaines. Qu'à cela ne tienne, ils montent une expédition pour Angkor afin d'y découper des bas-reliefs khmers pour les revendre. Scandale, procès, pétition. N'empêche q ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard