Main magique

Main magique

Quand la communication politique emprunte aux grandes œuvres, cela donne parfois des non-sens, comme le montre l'usage des Rois thaumaturges de Marc Bloch durant l'épidémie de Covid-19.

Misère de la com et des communicants ! Plus leur salade est défraîchie, plus ils font un usage intensif des grandes oeuvres. Hier, en temps de paix, comme on dit désormais, c'était Ernst Kantorowicz qu'on servait à toutes les sauces. Ah Les Deux Corps du roi ! D'un essai virtuose sur la théologie politique au Moyen Âge, on tirait un bavardage cuistre sur ce qui distingue vie privée et vie publique en milieu élyséen. En temps de guerre – puisqu'une pandémie paraît-il en est une –, c'est Marc Bloch qui est sollicité à son tour. Les rois thaumaturges étaient réputés guérir par apposition des mains. Ce pouvoir était une manifestation de leur nature divine (« Le roi te touche, Dieu te guérit »). Il s'est éteint outre-Manche avec l'émergence au début du XVIIIe siècle d'une monarchie constitutionnelle et, en France, jusqu'au sacre de Charles X. Le président Macron en aurait pourtant conservé quelque chose lorsqu'il va à la rencontre de son peuple : le roi te visite, Dieu te guérit. À l'heure des gestes barrières et du confinement général, il fallait oser. Mais, comme dit Audiard, ces gens-là, c'est à cela qu'on les reconnaît... Le plus curieux est leur capacité à ne pas mesurer la portée de pareils emprunts. Pour Marc Bloch, le pouvoir thaumaturge des monarques était une de ces « fausses nouvelles » (fake news, in english) dont la diffusion massive, à certaines périodes, le passionnait. Il en parlait dans L'Étrange Défaite, un livre qu'en haut lieu, sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, on devrait méditer avant qu'il ne soit trop tard.

Les Rois thaumaturges, Marc Bloch, éd. Gallimard, 542 p., 37,50 E.

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes