Madame de

Madame de

« Que reste-t-il de Louise de Vilmorin ? » C'est par cette question très directe que commence le bel album que Patrick Mauriès vient de consacrer à l'auteur d' Histoire d'aimer , née il y a juste cent ans à Verrières-le-Buisson et décédée en 1969. Et Patrick Mauriès de répondre notamment par ces mots révélateurs : « De Louise reste, pour certains d'entre nous, l'image un peu brouillée, réduite au noir et blanc, sur les premiers écrans de télévision, d'une élégante aux manières un peu affectées, d'un autre temps déjà, mais aux réparties éblouissantes, au charme confondant. De Louise reste surtout l'écho fragile d'un certain goût, ou même d'un style, mélange d'intime et de mémoire ; restent les formes d'un art de vivre, qu'elle cultiva férocement et dont on oublie, par paresse d'esprit, qu'il est avant tout un art de ne pas mourir. »

L'essentiel est suggéré - ou presque. Du moins l'essentiel de ce qui caractérise si bien la forte personnalité et l'oeuvr ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé