Mémoires. Sur les chemins qui marchent

Mémoires. Sur les chemins qui marchent

Spécialiste de la littérature populaire, du roman d'aventures, de science-fiction, de la bande dessinée et du cinéma muet, l'éditeur Francis Lacassin est un archéologue de l'imaginaire occidental. Un franc-tireur qui a sorti de l'oubli des trésors chargés de prodigieux secrets. Au fil de ses publications cinq cents préfaces en quarante ans [1] son travail éditorial a réhabilité ceux qu'il appelle ses « mages ». Il ne s'intéresse qu'aux irréguliers qui ont traversé une vie pleine de péripéties, surtout quand ils ont chuté de l'autre côté du miroir. Gustave Le Rouge, Jack London, Casanova, Frankenstein, Louis Feuillade, Tarzan, Lucky Luke lui doivent leurs lettres de noblesse.

Dans un élan antirationaliste, Lacassin a pour credo de nier la réalité telle que chacun croit la vivre. Farouche défenseur de la conception d'un monde complètement rêvé, il a une prédilection pour les petits maîtres obscurs, les textes secondaires enfouis, la paralittéra ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine