Mémoires d'un poète exilé

Mémoires d'un poète exilé

L'enfance est un pays. Celui de Nimrod s'appelle le Tchad, territoire rêvé, sauvage comme une nuée d'étoiles, réel comme le souvenir. Reconquérir cette contrée malmenée par l'histoire récente, la rebâtir au fond de soi, avec ses maisons de pisé, ses bruits familiers, ses odeurs, voici l'enjeu pathétique de cet Or des rivières . Dans un effort quasi proustien, et avec quelle subtilité de ton ! car Nimrod est un fin lettré, le poète exilé se fait le gardien d'une mémoire. Animé d'une ferveur naturelle, il opère un sauvetage. Mieux qu'évoquer le passé, il sait ici le ressusciter.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison